Créer un site gratuitement Close

La prière du cheval.

La prière du cheval.

Je te soumets, maître, ma prière :

Veille à m'utiliser de façon raisonnable

Pour que, de te servir longtemps, je sois capable.

D'air et de mouvement, contente mon envie ;

Ne me laisse pas moisir au fond d'une écurie.

N'emploie pour m'équiper qu'un bon harnachement

Qui ne m'écorche pas, ni ne gêne mes mouvements.

Cherche les chemins de terre, les endroits gazonnés ;

Ils ménagent mes jarrets, ils sont doux à mes pieds.

Que ta main soit légère car ma bouche est sensible ;

Tirer n'est pas guider ; c'est une action nuisible.

Lorsque je te résiste au lieu de t'obéir,

Tâche d'en trouver la cause avant de me punir.

En cas d'intempéries, de froids exagérés ;

Ne me laisse pas dehors en arrêts prolongés.

Lorsque je suis mouillé de plus et de sueur,

D'un bon bouchon de paille, frotte-moi avec ardeur.

Nourris-moi d'aliments variés et abondants ;

Je te servirai mieux si je suis bien portant.

Fais-moi boire souvent, c'est une nécéssité ;

Mon supplice est trop grand quand je suis altéré.

Nettoie souvent mes pieds et referre-les à temps,

Garde-les sains et nets dans un aplomb constant.

Panse-moi chaque jour, est-ce trop te demander ?

Cela me rafraîchit, entretient ma santé.

Dans une écurie propre, loge-moi décemment,

Avec un lit de paille pour y dormir content.

Laisse longue ma queue pour qu'elle puisse me servir

A fouetter les mouches et à les faire partir.

Lorsque je suis malade, empresse-toi de quérir

Un bon vétérinaire qui saura me guérir.

Trait-moi en tout temps comme un bon compagnon

Et je te donnerai toutes les satisfactions.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site