Chaleur : les bons reflexes

1. A l'écurie.

Si le box est bien isolé, vous pouvez conserver un peu de fraîcheur à l'intérieur en fermant la porte et le volet dès le matin, et pendant une bonne partie de l'après-midi. Pour éviter que le cheval ne passe trop de temps dans le noir, sortez-le le matin et rentrez-le vers midi : il passera l'après-midi dans un box frais; vérifiez de temps en temps que votre compagnon dispose de suffisamment d'air, sinon ouvrez à nouveau son volet.

Si votre box a tendance à surchauffer (toit en tôle ou en plaques fibrociment), le mieux est encore de sortir le cheval dans un paddock ombragé durant  la journée ou de lui organiser de petites sorties pour brouter à l'ombre. Dans le cas contraire, surveillez l'état de votre compagnon régulièrement dans la journée, contrôlez l'eau mise à sa disposition et douchez-le une à plusieurs fois par jour s'il le faut.

Dans une écurie intérieure, rafraîchissez l'atmosphère en mouillant régulièrement les allées au jet d'eau.

2. Au paddock.

Sortez votre cheval dans un paddock où il pourra se mettre à l'ombre sous un arbre ou un abri. Si le paddock n'en dispose pas, sortez le cheval à la fraîche et rentrez le dès que la température augmente s'il fait meilleur dans son box. Un cheval peut boire entre 30 et 60 litres par jour. Proposez-lui en permanence une eau de qualité en quantité suffisante afin d'éviter les risques de déshydratation. Renouvelez l'eau dès qu'elle est sale et chaude.

3. Rafraîchir et réhydrater.

  •  Rien de tel qu'une bonne douche quand la température devient insoutenable. L'opération est envisageable plusieurs fois par jour, sans savon. Avant le travail, en ne mouillant que l'encolure, le poitrail et les membres, après le travail et même après le paddock, avant de le rentrer au box, s'il fait vraiment très chaud.
  • Un bon barbotage préparé avec du son bien mouillé, des carottes et des pommes aura un effet rafraîchissant incomparable. En plus, les chevaux en raffolent !
  • Si votre cheval transpire beaucoup, il perd des électrolytes (sodium, magnésium, chlore, calcium, potassium); vous pouvez alors lui en administer par voie orale : ces électrolytes l'aideront à récupérer plus facilement et à se réhydrater.
  • Graissez les pieds de votre cheval plus fréquemment en été s'ils ont tendance à devenir trop secs.

4. Au travail.

Ayez à l'esprit qu'un travail excessif en plein soleil peut provoquer un coup de chaleur. Evitez, dans la mesure du possible, de travailler votre cheval en cagnard. Montez de préférence "à la fraîche", tôt le matin ou tard le soir : ce sera plus agréable pour vous et pour votre monture. Si ce n'est pas compatible avec votre emploi du temps, optez pour un travail plus léger (détente à la longe, balade tranquille...) et pansez votre monture à l'ombre. Profitez de l'ombre du manège si vous en avez un à disposition, et octroyez à votre compagnon des temps de pose plus longs.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site