La tresse ibérique.

1. Conseils préalables.

  • Pour réussir votre tresse, il faut que votre cheval coopère un peu et reste calme à l'attache ; choisissez donc un endroit et un moment approprié (pas à l'heure de la distribution des repas par exemple !).
  • Evitez d'utiliser un démêlant le jour où vous comptez faire votre tresse (même les jours qui précèdent), les crins auraient tendance à glisser.
  • Si votre cheval est plutôt grand, montez sur un tabouret : il vous sera plus aisé de bien travailler les crins à leur base.

2. Préparer la crinière.

Plus les crins seront longs, plus la tresse sera jolie et facile à réaliser. Comptez au minimum trois largeurs de mains.

Commencez par rabattre toute la crinière du même côté de démêlez-la méticuleusement avec votre brosse.

Séparez bein le toupet de la crinière et mouillez légèrement les crins avec une éponge.

3. Opération tressage.

  • Démarrez votre tresse juste derrière les oreilles, en séparant trois mèches, ni trop fines, ni trop grosses.
  • Croisez les mèches comme si vous vouliez démarrer le premier rang d'une tresse classique.
  • Pour une crinière tombant à gauche de l'encolure, saisissez ensuite à votre droite une nouvelle mèche de crins de même épaisseur et intégrez-la à la tresse. Tressez ce nouveau rang en serrant fermement les crins.
  • A chaque nouveau rang, ajoutez une nouvelle mèche de crins. Progressez ainsi le long de l'encolure, de gauche à droite. En bout de crinière, finissez tout simplement en faisant une tresse ordinaire.
  • Fixez votre tresse avec un élastique, que vous choisirez de préférence de la même couleur que les crins.
  • Vous pouvez alors repliez le bout de la tresse sur lui-même et le fixer avec un ou plusieurs élastiques.
  • Si vous nattez votre cheval en vue de participer à un concours, vaporisez de la laque pour fixer davantage la tresse. N'attendez pas je jour J pour faire votre première tresse ibérique, sinon vous risquez de tout rater !

4. Point-clé.

Pour réussir cette tresse ibérique, prenez garde de ne pas laisser glisser les mèches entre vos doigts. Au contraire, un minmum de force dans les mains est indispensable pour bien serrer chaque rang, de sorte que la tresse suive de façon régulière la base des crins. Tout est une question d'entraînement.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site