Les tresses.

1. Atout crin !

Avant toute chose, munissez-vous d'un tabouret, qui vous permettra de travailler à la bonne hauteur, sans fatiguer excessivement au niveau des bras. Brossez et peignez soigneusement les crins de votre cheval, puis aplatissez-les avec un peigne ou une brosse douce. Au besoin, mouillez-les avec un peu d'eau, sans ajouter de shampooing. Plus ils seront sales, mieux les tresses tiendront. Alors jamais de lavage les jours précédant le nattage. Eclaircissez la crinière car des crins trop longs ou trop touffus donneront des pions épais et disgracieux.

2. La crinière.

  • A l'aide du peigne, séparez la crinière en mèches égales. Commencez cette opération par le haut de l'encolure. Fixez chaque mèche avec un élastique
  • Enlevez l'élastique avant de tresser une mèche. Nattez-la en serrant fortement, surtout au début de la tresse pour qu'elle tienne bien. Terminez en plaçant un élastique à l'extrémité et en rabattant la petite touffe de crins à l'intérieur.
  • Repliez chaque tresse deux fois sur elle même pour obtenir un petit "pion", qui sera maintenu par un deuxième élastique.

3. Et la tête.

Pour le toupet, faites une tresse africaine, puis rabattez la tresse.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site