Protéger son cheval des insectes

1. Hygiène indispensable.

Si les crottins et les plaques de paille imbibées d'urine sont retirées régulièrement de la litière, vous éviterez d'attirez dans le box de votre cheval un trop grand nombre d'insectes, notamment les mouches. Vous ferez de même au pré. Cela évite le prolifération de larves et, de ce fait, le cheval est moins infesté de vers, ce qui est très important pour sa santé.

2. Protéger le corps.

  • Quand votre va au pré ou quand vous le montez, pulvérise-le de produit anti-mouches. Le spray reste très pratique si votre cheval n'est pas craintif. Dans le cas contraire, mettez le produit sur une éponge humide que vous passerez sur le corps et la tête. Ne pulvérisez surtout pas près des yeux et muqueuses.
  • Lors des sorties au paddock, si votre cheval a des réactions allérgiques aux piqûres, protégez-le avec une couverture nid-d'abeille avec capuchon.

 3. Les vertus de l'ail.

Essayez d'ajouter de l'ail dans la ration de votre cheval. Son action est bénéfique pour sa santé (c'est un fortifiant et il contribue à la régulation du rythme cardiaque) et il possède un effet répulsif contre les insectes. Les chevaux dégagent plus ou moins une odeur d'ail qui éloignent les insectes. Chaquejour, coupez des petits morceaux en les mélangeant à la ration ou utilisez directement de l'ail en poudre que l'on trouve dans les selleries.

4. Vinaigre blanc.

Sur le corps et les crins, vous pouvez également utiliser comme anti-mouches un produit simple et économique comme le vinaigre blanc. En effet, l'odeur puissante qu'il dégage n'est pas très impressiée des insectes. Renouvelez l'opération à chacune de ses sorties. Pour les peaux sensibles, diluez-le avec un peu d'eau, mais cela devient moins efficace.

 5. Protèger les yeux et les oreilles : les moustiquaires.

Elles permettent aux chevaux de profiter de leur séjour au pré sans s'énerver après les mouches. Ces masques s'avèrent très utile et évitent les infections dans les yeux provoquées par les mouches qui transportent des saletés. Fixez-la grâce au scratch. Si la moustiquaire ne tient pas suffisamment, ajoutez un licol par-dessus à condition qu'il n'y ait pas de branches d'arbre sur lesquelles votre cheval pourrait s'accrocher en se grattant la tête. Sinon,mieux vaut garder un oeil sur lui. Mettre un licol par-dessus empêche également les mouches de passer sous le masque. Préférez la moustiquaire intégrale, avec oreilles.

6. Contre les piqûres de simulies.

  • Les oreilles des chevaux sont aussi la proie de moucherons appelés simulies. Elles entrent dans le pavillon de l'oreille, piquent et font leur repas de sang. Les oreilles restent ensuite très sensibles et vous aurez beaucoup de mal à passer la têtière de votre filet. Si votre cheval a compris que vous voulez le débarrasser de ces parasites et qu'il vous fait confiance, vous pouvez toujours enfoncer délicatement  le doigt dans le pavillon et écraser les simulies. Le cheval en sera terriblement soulagé. Si vous n'avez pas de moustiquaire, étalez une fine couche de pommade grasse qui protège habituellement l'épiderme des bébés. Vous pouvez également appliquer de l'argile en pâte dans le pavillon de ses oreilles. Les moucherons ne peuvent plus piquer à travers la couche de pommade ou d'argile.
  • Quand vous montez votre cheval, mettez-lui un joli bonnet anti-mouches, en plus d'un répulsif sur le corps, afin qu'il soit plus concentré dans son travail.

Piège à mouches.

 Vous pouvez utiliser dans les écuries ou dans le box, des pièges à mouches pour limiter le nombre d'indésirables. Les rubans collants, par exemple, que vous déroulez et accrochez, sont efficaces. Vous les trouvez en grande surface. Attention tout de même à ce que ceux-ci ne soient pas accessibles pour votre cheval. Pensez aussi à faire une moustiquaire à la porte du box en utilisant un grillage fin de garde-manger qui laisse passer l'air mais pas les mouches.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×