Le Shetland

 

Fiche d'identité.

Pays d'origine : Les îles Shetland au nord de l'Ecosse.

Taille : 107 cm maximum.

Robe : Toutes les robes sont admises sauf appaloosa.

Tête : Bien ciselée, d'expression intelligente.

Encolure : Musclée, massive, bien rouée, spécialement chez l'étalon, avec une bonne sortie de garrot.

Crins : La crinière et la queue sont abondamment fournies. la queue est attachée haut.

Garrot : large et bien développé.

Epaules : Obliques, longues et fortement musclées.

Poitrail : Bien descendu, large et profond avec un passage de sangle développé.

Dos : court, avec le rein puissant et large.

Croupe : Arrndie, double, peu inclinée et de même hauteur que le garrot.

Membres : Puissants, musclés avec une ossature dense, no ronde, ni grossière.

Pieds : Ronds, bien conformés. Les sabots sont réguliers à corne dure, lisse et très résistante.

Allures : libres, énergiques, souples et régulières.

Caractère : Ce sont généralement des poney têtus et très intelligents.

Utilisation : Attelage, poney de compagnie, poney d'enfant tant pour le loisir que pour le sport. Très utilisé en pony-games.

 

Historique.

La race est ancienne mais son origine exacte reste sujette à controverse. Elle pourrait descendre des poneys de la toundra qui auraient émigré de Scandinavie en Ecosse il y a quelques 10 000 ans. Quoi qu'il en soit, des preuves attestent de leur existence en 500 av. J-C. Au XIXè siècle, en Angleterre, le Shetland fut utilisé en grand nombre dans les mines. On en comptait encore 11 000 au fond des galeries en 1957. Il était également employé aux travaux agricoles et comme poney de bât. Le Shetland est un modèle d'adaptation aux conditions climatiques extrêmes. Sa taille réduite, sa silhouette compacte et son pelage abondant, qui le font ressembler à une grosse peluche, lui permettent de résister à la rudesse de l'hiver et au manque de nourriture.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×